Le four solaire Copenhague propose un rapport taille/puissance exceptionnel. Il est très facile à transporter et peux se monter/démonter en moins d’1 minute ! Ce four peut atteindre des températures de cuisson de près de 200°C, le tout pour un produit démonté qui prend à peine plus de place qu’une pochette (33 cm x 33 cm x 2 cm).

Afin d’obtenir le meilleur résultat esthétique et surtout les meilleures performances possibles, nous vous conseillons de choisir pour votre surface miroir le fameux miroir S-Reflect adhésivé ou non adhésivé. Il offre des performances inégalées pour son poids plume et sa flexibilité maximale. Cerise sur le gâteau il est entièrement de construction française.

PRÉ-REQUIS POUR LE FOUR SOLAIRE COPENHAGUE

Afin de réaliser votre four solaire dans les meilleures conditions possibles, nous vous conseillons de préparer votre matériel avant de commencer la réalisation. Ainsi vous aurez besoin au cours de ce tutoriel de :

– deux morceaux de cartons de 20 cm x 20 cm

– deux ficelles, ou deux vieux lacet d’au moins 55 cm de long.  A défaut de la colle forte spécial carton.

– une surface de S-Reflect 500microns de 1m²  ou  une surface de S-Reflect 200microns de 1m² + carton 1m²

– quatre systèmes de fixage de type pince à linge

– une règle

– outil de traçage pour de long traits (bout de bois,…)

– un compas, emporte-pièce adapté à la ficelle, ou à défaut un stylo

– une paire de ciseaux

– un stylo / feutre

ÉTAPES DE FABRICATION

1. PRÉPARATION DE LA BASE DU FOUR

Attention : Les étapes 1.1 et 1.2 ne sont pas nécessaires si vous souhaitez fixer la base en carton avec de la colle forte.

1.1 POSITION DES TROUS

Le four solaire de type Copenhague est composé d’une base, ici en carton, sur laquelle vient se positionner quatre surfaces réflectives. Ce sont ces réflecteurs solaires qui vont venir chauffer le plat et permettre la cuisson. Afin de mieux tenir les miroirs, il est nécessaire que la base carton soit composée de deux carrés de 20 cm de côté.

Commencez par repérer sur les deux diagonales de chaque morceau de carton et marquer les futurs emplacements à trouer selon le schéma suivant :

Il faut marquer un total de 13 trous à l’aide de votre stylo. Répéter cette étape sur les deux morceaux de carton.

1.2 PERÇAGE DES TROUS

Armez-vous de votre ustensile pour percer des trous, par exemple à l’aide d’un emporte-pièce de quelques millimètres, d’un stylo, d’un compas… et percez votre morceau de carton aux emplacements marqués dans l’étape précédente. Répétez ceci pour le deuxième morceau de carton.

1.3 FICELAGE DES DEUX CARTONS

Après avoir percé vos deux morceaux de carton, placez-les l’un au dessus de l’autre, et assemblez-les à l’aide de votre ficelle / lacet. Nouez d’abord une première diagonale en effectuant un aller-retour, puis la deuxième.

Vous avez maintenant fait le plus dur, et la base de votre four est maintenant prête !

2. PRÉPARER LES SURFACES RÉFLECTIVES

Munissez-vous de votre surface miroir S-Reflect de 1 m². Tracez et découpez 4 carrés de 33 cm de côté.

3. INSTALLER LES MIROIRS

Votre base du four en carton et vos miroirs prêts, vous pouvez maintenant insérer les 4 feuilles de miroir entre les deux cartons selon le schéma suivant :

Les 4 feuilles miroirs sont maintenant installées.

Attention : Dans cet exemple nous utilisons des feuilles miroirs épaisses, du S-Reflect 500 microns ce qui permet d’obtenir une rigidité « naturelle ».
Si vous utilisez des feuilles miroirs moins rigides comme le 
S-Reflect 200 on préconise de les contre-coller sur du carton ou des feuilles plastiques.

Si, avec le temps, le carton s’écarte un peu et que les miroirs ne tiennent plus en place, n’hésitez pas à glisser une feuille de papier sous le miroir afin de rajouter de l’épaisseur. Il sera peut-être nécessaire de plier plusieurs fois la feuille de papier afin de rajouter suffisamment d’épaisseur pour combler le jeu créé avec le temps. Une fois mises en place, il n’est pas nécessaire d’enlever et remettre les feuilles de papier lors de chaque montage/démontage.

4. POSITIONNER LES MIROIRS

Une fois les quatre feuilles de miroir bien calées dans la base en carton du four, il est nécessaire de donner du volume au four afin de capter un maximum de rayonnement solaire et d’orienter les rayons vers l’ustensile de cuisson.

Pour cela, relevez successivement les quatre feuilles miroir vers les haut et fixez-les entre elles à l’aide d’un système de type pince à linge comme sur l’illustration ci-dessous.

Pour maximiser les performances de votre four solaire Copenhague, il est nécessaire de veiller à ce qu’il soit bien orienté vers le soleil. Si le soleil est un peu bas dans le ciel, abaissez légèrement le côté orienté vers le soleil comme le montre l’image ci-dessus.


PROFITEZ ET CUISINEZ !

Vous pouvez maintenant cuisiner en extérieur sous le soleil !

Petites astuces pour améliorer la cuisson de vos aliments avec votre nouveau four solaire :

  • pensez à surélever légèrement votre récipient de cuisson (par exemple à l’aide de petites pierres)
  • enfermez votre récipient de cuisson, casserole ou autre, dans un sac de cuisson transparent (disponible dans toutes les grandes surfaces ou ici) ou un plat en verre ou pyrex pour faire une isolation !
  • utilisez un plat de cuisson de couleur noir ou foncé. N’utilisez pas de blanc ou de l’inox ce serait contre-productif.
  • Vous pouvez vous inspirer (ou commander) la COCOTTE COOKUP pour ne rien louper 😉

Voici quelques exemples de four solaire Copenhague :

  

Et pour ceux qui en veulent un encore plus efficace et pliant 🙂 Le fameux SUNGOOD !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *